Les Carmes
https://www.youtube.com/watch?v=PrylX3S1Mgk
séances de la semaine
Aucune séance cette semaine.
* séance accessible
Réalisation : 
Luis Bunuel
Avec : 
Jeanne Moreau, Georges Géret, Michel Piccoli
Genre : 
Comédie dramatique
Durée : 
1h 32min
Nationalité : 
Français, Italien
Année de sortie : 
1964
synopsissynopsis

Dans les années 30, Célestine, une jeune femme de chambre de 32 ans, arrive de Paris pour entrer au service d'une famille de notables résidant au Prieuré, leur vaste domaine provincial. La maîtresse de maison, hautaine et dédaigneuse avec sa domesticité, est une puritaine frigide, maniaque et obsédée par la propreté. Célestine doit alors affronter les avances du mari sexuellement frustré, ainsi que le fétichisme du patriarche, un ancien cordonnier qui lui demande de porter des bottines qu'il tient jalousement enfermées dans un placard. Malgré sa répugnance, Célestine est contrainte de côtoyer Joseph, le palefrenier de ses patrons, un rustre aux tendances sadiques, racistes et activiste d'extrême droite. Celui-ci a d'ailleurs des vues sur elle, l'associant à son projet de s'établir bistrotier. Claire, une petite fille pour laquelle Célestine s'est prise d'affection, est retrouvée violée et assassinée. Célestine est persuadée de la culpabilité de Joseph et feint d'accepter de devenir sa femme pour obtenir ses aveux. Devant son mutisme, elle fabrique de faux indices pour le confondre, tout cela en pure perte, puisqu'il sera finalement innocenté et partira ouvrir son bistro avec une autre femme. Parallèlement, Célestine entreprend de se faire épouser par le voisin de ses patrons, l'ex capitaine Mauger, un retraité aisé, autoritaire et tonitruant qu'elle domine cependant en exerçant subtilement son pouvoir de séduction...

Les C(h)armélites
équipe
lieu
partenaires
À l'AfFiche
horaires
films
ProChainement
évènements à venir
films à venir
La P'tite Bobine
PratiQue
tarifs
plan d'accès
J'aime le Cinéma
J'aime le Cinéma
Je souhaite recevoir la programmation par email

Cette semaine, deux évènements importants illuminent la programmation des Carmes : La sortie de La Douleur, le très beau film d’Emmanuel Finkiel d’après Marguerite Duras. Et le Festival Télérama dont nous vous avions, inopportunément privé l’année dernière.  

Après notamment Voyages et Je ne suis pas un Salaud, Emmanuel Finkiel nous offre une très belle et très forte adaptation de deux écrits (La Douleur et Monsieur X. dit ici Pierre Rabier) de Marguerite Duras. Relevant un incroyable défi, il nous plonge dans les deux récits de Duras, assemblés ici pour ne faire qu’un autour d’une formidable et bouleversante Mélanie Thierry. 

Quant au Festival Télérama, nous avons fait le choix de films d’auteurs que nous ne vous avions pas montrés, ou pas assez montrés, dans l’irrépressible envie de partager ces plaisirs avec vous. Et comme nous n’en avons jamais assez, nous avons ajouté à la sélection les avant-premières de deux films qui nous ont emballés : l’étonnant Les Bonnes Manières et le nouveau film de Nabil Ayouch qui, après Much Loved, nous propose sa dernière vision du Maroc contemporain avec Razzia… 

Mais nous ne pouvions nous arrêter en si bon chemin… et nous vous avons rajouté deux films de la sélection Télérama que nous n’avions pu caler dans notre sélection originelle… La Villa et 120 Battements par minute !  

Cinéma
Les Carmes
7 rue des Carmes
Orléans
02 38 62 94 79
cinema@cinemalescarmes.com
Facebook
Twitter