Les Carmes
accueil accueil / à l'affiche / films / ...
Facebook Twitter
séances de la semaine
Aucune séance cette semaine.
* séance accessible
Réalisation : 
João Salaviza, Renée Nader Messora
Avec : 
Henrique Ihjãc Krahô, Kôtô Krahô
Genre : 
Drame
Durée : 
1h54
Version : 
VOSTF
Nationalité : 
Brésil/Portugal
synopsissynopsis

Ce soir, dans la forêt qui encercle ce village au nord du Brésil, le calme règne.
Ihjãc, un jeune indigène de la tribu Krahô marche dans l’obscurité, il entend le chant de son père disparu qui l’appelle. Il est temps pour lui d’organiser la fête funéraire qui doit libérer son esprit et mettre fin au deuil.
Habité par le pourvoir de communiquer avec les morts , Ihjãc refuse son devenir chaman. Tentant d’échapper à son destin, il s’enfuit vers la ville et se confronte alors à une autre réalité : celle d’un indigène dans le Brésil d’aujourd’hui.

"Un Certain Regard - Prix spécial du Jury - Festival de Cannes 2018"

 

« Un choc cinématographique, bluffant et fascinant. » aVoir-aLire.com

« "Le Chant de la forêt" est un film très simple, très méditatif, où on ne s’ennuie jamais pourtant (pas de plans fixes de cinq minutes), où le temps se déroule à son propre rythme. » Les Inrocks

« D'une beauté envoûtante. » Télérama

Je souhaite recevoir la programmation par email

Semaine d’Or aux Carmes ! 

Comme tous les films de ce génial et iconoclaste auteur qu’est Quentin Dupieux et que vous avez découverts aux Carmes, Le Daim, est fidèle à tout ce que vous avez pu voir de lui. Un film étonnant, déroutant, pour lequel il suffit de se laisser porter pendant 1h17. 

Buñuel après l’âge d’or, est une réjouissante découverte, un film tout aussi inattendu. Un beau portrait du génial Buñuel. Nous aimons vraiment beaucoup ! Et, sans doute, ne fallait-il pas faire autre chose que de l’image animée pour parler ce grand auteur.  

Que rajouter sur Être vivant et le savoir ? Nous vous avons dit tout le bien que nous pensions du film, toute l’admiration que nous portons à Alain Cavalier. Ceux qui sont venus à l’avant -première jeudi ont pu profiter de ce prolongement au film que nous a offert son réalisateur. A voir absolument ! 

Quant à Noureev, il faut reconnaître aux anglais leur formidable capacité à l’évocation d’une époque, à l’incarnation d’un homme qui a marqué son temps et que Ralph Fiennes film avec beaucoup de finesse. 

Cinéma
Les Carmes
7 rue des Carmes
Orléans
02 38 62 94 79
cinema@cinemalescarmes.com
Facebook
Twitter