Les Carmes
accueil accueil / à l'affiche / films / ...
Facebook Twitter
séances de la semaine
Aucune séance cette semaine.
* séance accessible
Réalisation : 
Bernard Nicolas
Genre : 
documentaire
Durée : 
54 min
Nationalité : 
France
synopsissynopsis

D´ici à 2028, 34 des 58 réacteurs vont fêter leur quarantième anniversaire, âge limite d´exploitation fixé lors de la construction du parc. EDF surendetté n´a pas les moyens de remplacer ces réacteurs en fin de vie. Ce film raconte comment la France, par choix politique, s´est rendue totalement dépendante du nucléaire jusqu´à se mettre dans une dangereuse impasse. Ce film montre aussi que simultanément au vieillissement des centrales nucléaires, plusieurs barrages stratégiques d´EDF donnent quelques signes de faiblesse inquiétants. Qui ont été les acteurs de cette stratégie électronucléaire ? Comment s´est-elle été imposée dans les coulisses de l´Etat, quels ont été les moments clés ? Quels sont aujourd´hui les véritables raisons et les risques liés au prolongement de la durée de vie du parc en exploitation ? Une enquête rigoureuse au coeur de la machine nucléaire française avec les témoignages des différents acteurs du secteur.

Je souhaite recevoir la programmation par email

Semaine d’Or aux Carmes ! 

Comme tous les films de ce génial et iconoclaste auteur qu’est Quentin Dupieux et que vous avez découverts aux Carmes, Le Daim, est fidèle à tout ce que vous avez pu voir de lui. Un film étonnant, déroutant, pour lequel il suffit de se laisser porter pendant 1h17. 

Buñuel après l’âge d’or, est une réjouissante découverte, un film tout aussi inattendu. Un beau portrait du génial Buñuel. Nous aimons vraiment beaucoup ! Et, sans doute, ne fallait-il pas faire autre chose que de l’image animée pour parler ce grand auteur.  

Que rajouter sur Être vivant et le savoir ? Nous vous avons dit tout le bien que nous pensions du film, toute l’admiration que nous portons à Alain Cavalier. Ceux qui sont venus à l’avant -première jeudi ont pu profiter de ce prolongement au film que nous a offert son réalisateur. A voir absolument ! 

Quant à Noureev, il faut reconnaître aux anglais leur formidable capacité à l’évocation d’une époque, à l’incarnation d’un homme qui a marqué son temps et que Ralph Fiennes film avec beaucoup de finesse. 

Cinéma
Les Carmes
7 rue des Carmes
Orléans
02 38 62 94 79
cinema@cinemalescarmes.com
Facebook
Twitter